Quel chirurgien esthétique choisir en Europe : 10 clés pour trouver un bon chirurgien plasticien

Une fois que nous avons décidé de subir une opération de chirurgie esthétique, un processus qui peut être vraiment complexe en raison de tous les facteurs qui peuvent l’influencer, nous devons nous atteler à la tâche non moins difficile de choisir un chirurgien plasticien qui donne toutes les garanties que nous sommes entre de bonnes mains. Un Dr chirurgien plasticien, propose les 10 astuces de base que tout patient devrait suivre pour bien choisir le chirurgien plasticien le mieux adapté à ses besoins.

1. s’assurer que l’équipe possède des qualifications officielles.

La première chose à faire, et la plus essentielle, étant donné les taux élevés d’intrusion qui existent dans le secteur, est de vérifier que le professionnel auquel vous pensez possède toute la documentation en règle concernant sa préparation académique, par le biais d’un diplôme délivré par le ministère de l’éducation en France, Italie, Suisse (Genève et Lausanne) ou par des organismes similaires dans d’autres pays. L’un des moyens les plus efficaces de le vérifier est de consulter le registre de la Société de chirurgie plastique esthétique et reconstructive sur son site web, où sont répertoriés les membres qui appartiennent à ce groupe.
Une simple question au médecin que vous consultez vous alertera : “Êtes-vous un spécialiste de la chirurgie plastique et reconstructive ?

2. Le lieu de l’opération

L’opération doit être réalisée dans un hôpital équipé de tous les outils nécessaires pour répondre à toute urgence ou complication éventuelle. Par conséquent, la meilleure chose à faire est de visiter ou de s’informer sur la clinique avant de prendre une décision. L’une des meilleures garanties de sécurité dans un centre de santé est qu’il dispose d’une unité de soins intensifs.

3. réponse à tous vos doutes

Un bon professionnel doit donner des réponses à toutes les questions qu’un patient peut poser, car il s’agit de beaucoup d’informations. Les mesures avant l’opération, l’anesthésie, la douleur postopératoire, le rétablissement ou les résultats finaux sont quelques-unes des questions les plus fréquentes lors des consultations précédentes et doivent être abordées dans un langage simple et compréhensible pour tous les types de patients.

4. Prix

L’un des aspects les plus essentiels dans le choix d’un chirurgien plasticien est le prix. De nos jours, la chirurgie plastique s’est beaucoup plus “démocratisée” sur le plan économique, cessant d’être un produit de luxe ou réservé aux riches comme c’était le cas dans le passé. Méfiez-vous des prix exagérément bas, car ils cachent toujours une baisse de qualité (matériaux de mauvaise qualité, personnel peu ou pas qualifié, cliniques mal équipées, soins postopératoires médiocres…).

5. Tests précédents

Toute opération de chirurgie esthétique nécessite une série d’analyses et de tests préopératoires pour évaluer l’état de santé du patient et connaître tous les détails nécessaires pour que l’intervention soit sûre.

6. Hospitalisation ?

La plupart des interventions chirurgicales majeures (avec anesthésie générale) nécessitent une hospitalisation d’une journée. C’est la meilleure garantie pour que le patient soit suivi et bénéficie d’un traitement approprié en cas d’incident durant les premières heures. Subir une intervention chirurgicale majeure et rentrer directement chez soi n’est généralement pas une bonne idée.

7. Postopératoire

Un chirurgien de renom se chargera de la période postopératoire pour accompagner la patiente dans ces moments où son rétablissement doit se faire avec le meilleur encadrement. Il est important de vérifier que le chirurgien dispose de tous les moyens techniques et humains pour votre suivi (comme un échographe pour le suivi de la chirurgie mammaire) et qu’il supervisera personnellement les visites de révision (ou du moins les plus importantes). La période de révisions après une chirurgie esthétique est généralement d’au moins un an.

8. Simulations précédentes

Aujourd’hui, les simulateurs 3D sont indispensables dans une consultation de chirurgie plastique. Bien qu’il s’agisse de médecine et que, n’étant pas une science exacte, des résultats concrets ne puissent être garantis, le simulateur 3D est un outil d’une énorme valeur didactique pour votre chirurgien qui vous expliquera ce qui peut être réalisé et vous fera participer à certaines décisions : utiliser une prothèse mammaire plus ou moins grande, réduire un peu plus l’arrière du nez, tourner un peu la pointe, etc…

9. Un traitement personnalisé

Tout au long du processus, il doit toujours y avoir un contact continu entre le médecin et le patient, au cours duquel le médecin proposera les meilleures solutions pour un résultat totalement satisfaisant. Vous devez avoir un accès direct à votre chirurgien si vous en avez besoin, et non à des commerciaux ou à des “consultants”, qui ne sont pas des personnels de santé.

10. Temps

Tous les conseils ci-dessus doivent être donnés dans un contexte où l’on dispose de suffisamment de temps pour réfléchir à la meilleure option de chirurgie esthétique, car se précipiter et ne pas peser sa décision peut être contre-productif et vous conduire à une erreur d’intervention. Méfiez-vous des offres qui expirent ou des cliniques qui vous poussent à prendre une décision hâtive pour une prétendue réduction avec une date d’expiration. Voir https://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/chirurgie-esthetique/Augmentation-mamaire/cherche-chirurgien-suisse-sujet_222950_1.htm#t3810916 pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code