Visiter la cathédrale de Lausanne

Visite de la cathédrale de Lausanne – la plus grande église gothique de Suisse. Visitez la cathédrale de Lausanne pour voir la plus importante église gothique précoce de Suisse et entendre un magnifique orgue moderne.

Intérieur de la cathédrale de Lausanne

La cathédrale de Lausanne est la plus grande et sans doute la plus importante église gothique précoce de Suisse. Elle date principalement de la fin du 12e et du début du 13e siècle et a donc influencé de nombreuses églises qui ont suivi. L’intérieur harmonieux est particulièrement beau, les détails architecturaux gothiques constituant les principales décorations. Des sculptures du début du XIIIe siècle ont survécu dans le portail peint, mais les vitraux sont pour la plupart modernes. Tout comme le magnifique orgue Fisk – le premier orgue à tuyaux américain installé dans une cathédrale européenne.

Cathédrale de Lausanne de style gothique précoce

La cathédrale de Lausanne vue du sud-ouest

La construction de la cathédrale gothique Notre-Dame de Lausanne a commencé en 1170 pour remplacer une église romane antérieure. La nouvelle église était en grande partie achevée en 1235, bien que certaines parties aient été modifiées, notamment à l’extrémité ouest, où l’avant-corps et la nef n’ont été reliés qu’au début du XVIe siècle.

La cathédrale de Lausanne n’a été officiellement inaugurée qu’en 1275 en présence du pape Grégoire X et de Rudolf Ier d’Allemagne, le premier roi Habsbourg d’Allemagne. En 1440, le dernier des antipapes historiques, Félix V, est intronisé dans la cathédrale. À ce stade de l’histoire, le lac Léman était encore principalement connu sous le nom de lac de Lausanne (dans diverses langues et avec une orthographe incohérente).

Voûte du chœur de la cathédrale de Lausanne

La Réforme est arrivée à Lausanne en 1536 avec l’occupation bernoise et les idées de Zwingli, plutôt que celles de Calvin, qui était surtout actif dans la ville voisine de Genève. L’église a été dépouillée de la plupart de ses œuvres d’art, de ses sculptures et de son mobilier – certains des rares objets qui ont survécu se trouvent au Musée d’histoire de Berne.  La vénération de la Vierge cessa, ce qui affecta un peu les finances, ce qui était un problème car la cathédrale de Lausanne était construite en grès particulièrement tendre (molasse) qui nécessitait des réparations presque dès le début. Au cours du 19e siècle, la cathédrale a failli s’effondrer mais a finalement été restaurée par Eugène Viollet-le-Duc. Les travaux d’entretien se poursuivent sans relâche.

Conception de la cathédrale de Lausanne

La cathédrale de Lausanne est une basilique gothique typique avec une triple nef, un transept en saillie, des plafonds voûtés et un chœur avec un déambulatoire sur le côté est. Il s’agit d’un édifice gothique très précoce érigé à la même époque que Notre-Dame de Paris et la cathédrale de Chartres.

Beffroi de la cathédrale de Lausanne

La cathédrale de Lausanne prétend également être la plus grande église gothique de Suisse. Elle mesure 99,75 m de long avec un transept de 42,1 m. Le clocher est haut de 67,5 m tandis que la tour-lanterne au-dessus de la croisée a été élevée à 79,6 m par Viollet-le-Duc.

À l’origine, une seule tour était prévue, ce qui explique l’épaisseur des piliers de la travée la plus occidentale. Cependant, les plans ont été modifiés pour deux tours occidentales, dont une seule a été achevée. Ce beffroi, avec sept cloches dont une du début du XVe siècle, peut être escaladé – 224 marches pour une belle vue (entrée par l’intérieur de la librairie).  Depuis 1405, un guetteur de la tour (le guet) annonce les heures et cette tradition se perpétue chaque nuit de 22h à 2h.

La cathédrale de Lausanne vue du nord-ouest

Bien que située sur une colline, la cathédrale de Lausanne est entourée d’autres bâtiments et est difficile à voir dans son profil complet. Elle est mieux vue de l’ouest et du sud, le côté nord étant plutôt dépouillé et un peu volumineux pour une cathédrale gothique. Le portail occidental de Montfalcon a été en grande partie reconstruit à la fin du XIXe siècle, pour compléter le projet de restauration de Viollet-le-Duc. Son image a été utilisée pour la création du roi David grandeur nature, tandis que des collaborateurs ont servi de modèles pour les autres grandes sculptures. Le portail a été récemment restauré et se trouve actuellement en particulièrement bon état. Le reste de la façade occidentale est assez sobre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code